Richard Dern
Opinions impopulaires d'un dino/nerd parmi les humains


Installation d'une paire de HomePods

Publié le 22 janvier 2024

  1. Objectifs
  2. Association avec le compte Apple
  3. Association avec l'AppleTV
  4. Autres périphériques
  5. Performances sonores
  6. Conclusion

Je vous indiquais dans mon billet précédent que j'avais quelque peu changé mon installation audio et vidéo. En effet, je quittais un kit 5.1 de Logitech, le fameux Z906, au profit d'une paire de HomePods, ce qui n'allait pas sans son lot d'inquiétudes. Vais-je retrouver un son spatialisé de qualité ? Est-ce que deux enceintes peuvent faire aussi bien que six ? Quid de la compatibilité avec le reste de mon matériel ?

Objectifs

Mon but est donc de remplacer mon installation à base des Z906, devenue beaucoup trop compliquée avec des câbles dans tous les sens. Malgré un son puissant et enveloppant, les Z906 ne sont pas compatibles avec les dernières technologies audio, notamment le Dolby Atmos qui semble avoir supplanté tout le reste. Au mieux, je peux lui envoyer du Dolby Surround du siècle dernier (littéralement), ou un son analogique.

De plus, outre les kilomètres de câbles que cela implique, je dois sélectionner manuellement, en plus de la sortie vidéo et des ports USB pour le clavier et le périphérique de pointage, la sortie son correspondante sur les enceintes, et les bons réglages en fonction de ce que je veux écouter (film, série TV, jeu vidéo, sons du système). Absurdement compliqué...

J'ai besoin de son sur trois périphériques :

  • mon ordinateur de travail, un Mac mini M2
  • mon PC de jeu, sous GNU-Linux
  • mon AppleTV

Mon choix initial été une barre de son avec caisson et enceintes arrières, pour un budget de 1500€+. Mais voyant les critiques très positives de l'enceinte d'Apple, et étant devenu avec le temps un fanboy de la marque (notamment grâce à la qualité et la satisfaction que ses produits m'ont apporté), j'ai décidé de faire le pari d'acheter une paire de HomePods.

Ma nouvelle installation repose sur trois objectifs :

  • réduire la quantité de câbles
  • supporter les dernières technologies audio et vidéo
  • supporter certains périphériques non-Apple, comme mon PC de jeu

Sur quatre postulats :

  • deux HomePods peuvent être appairés en permanence à l'AppleTV (ça, c'est bon, c'est acté)
  • tous les périphériques envoient leur son au téléviseur (ça aussi, via les ports HDMI)
  • le téléviseur envoie le son à l'AppleTV via la sortie eARC (ça, il faut s'assurer que le téléviseur dispose d'une sortie HDMI ARC, ou mieux, eARC)
  • l'AppleTV sort le son sur ses HomePods

Et sur deux achats supplémentaires :

  • remplacer mon moniteur PC "classique" par un téléviseur (j'ai donc choisi le LG 55C3, qui offre quatre prises HDMI supportant 4K@120Hz, dont l'une fait office de sortie eARC)
  • remplacer mon AppleTV de deuxième génération par la dernière génération d'AppleTV4K (ce que je peux faire maintenant que j'ai la fibre - et un budget pour ça !)

Association avec le compte Apple

L'installation initiale requiert un iPhone ou un iPad, et se fait en quelques minutes.

Attention : ne pas essayer d'initialiser les deux HomePods en même temps ! Il faut brancher le premier, l'associer à l'iPhone, et lorsqu'il est prêt, après avoir installé ses dernières mises à jour, on peut passer au deuxième !

Il suffit d'approcher son iPhone de l'enceinte pour qu'un court assistant s'occupe de tout. Après que les mises à jour soient installées sur la première enceinte, on peut passer à la suivante.

Là, l'assistant d'installation demandera si vous souhaitez créer une paire stéréo, puis demandera quelle est l'enceinte de gauche et celle de droite.

Lorsque l'assistant a terminé son processus pour la deuxième enceinte, on va pouvoir vérifier que la paire stéréo a bien été créée dans l'application Maison.

On peut voir que 2 périphériques sont associés à la paire, c'est parfait !

Association avec l'AppleTV

Dès lors que la paire stéréo apparaît dans l'application Maison, elle devient immédiatement disponible en tant que sortie son principale pour l'AppleTV4K, le tout sans le moindre fil (autres que les câbles d'alimentation). Voilà, c'est simple, ça a pris quelques instants, juste en approchant le téléphone de chaque enceinte.

Quelques réglages sont toutefois à faire pour profiter du meilleur son possible.

N'oublions pas qu'à ce stade, l'AppleTV4K de troisième génération est connectée au téléviseur via la sortie HDMI eARC (HDMI2 sur la LG C3).

Dans les Réglages, Vidéo et audio, Sortie audio, on sélectionne évidemment la paire de HomePods tout juste créée, puis on active l'option Lire l'audio de la TV dans la rubrique Canal de retour audio juste en dessous. Sur un téléviseur compatible eARC, on verra l'option "Activé (eARC)", sinon "Activé (ARC)". Si l'option n'apparaît pas, c'est que l'AppleTV n'est pas connecté à un port HDMI compatible (e)ARC...

De retour sur l'écran des réglages audio, on n'oubliera pas d'activer le Dolby Atmos, tout en gardant l'option Changer de format sur Non.

Désormais, tout le son qui passe par le téléviseur sera sorti sur les HomePods.

Autres périphériques

Il est indispensable que le Mac mini et le PC de jeu soient connecté au téléviseur en HDMI (ça semble évident, en tout cas pour la LG C3 puisqu'elle n'offre QUE des ports HDMI), et que les ordinateurs fassent transiter le son via le HDMI.

Pour le Mac mini, j'avais tenté par AirPlay mais la latence est juste insupportable. À noter que pour avoir la 4K en 120Hz sur un Mac mini qui ne soit ni Pro ni Ultra, il faut passer par un adaptateur USB-C vers HDMI, et pas n'importe lequel : le seul qui a fonctionné pour moi est celui de Cable Matters, et il faut demander une mise à jour du firmware par email, comme indiqué dans la FAQ de leur page produit. Que l'on se rassure : ils sont très réactifs, j'ai pu obtenir la mise à jour en quelques heures d'attente. Malheureusement, il est indispensable d'avoir un PC sous Windows (ou un Windows virtualisé) pour exécuter la mise à jour.

Pour le PC sous GNU-Linux, il suffit de choisir la bonne sortie son, qui dépend donc de votre carte graphique.

Performances sonores

Il est important de préciser que mon volume d'écoute est limité : je suis, en gros, dans un cube de 3 mètres de côté. De fait, le son dispose de surfaces importantes pour rebondir, et c'est ça qui fait que la spatialisation est si bonne.

J'ai testé le son à chaque étape de l'installation de mon bureau et les circonstances n'étaient pas toujours très heureuses : posées à quelques centimètres de moi, puis posées par terre, pour enfin être installées convenablement sur des supports de chaque côté de la TV, donc contre le mur, avec des étagères de chaque côté. Ce n'est qu'une fois correctement placées dans un environnement adaptées que ces enceintes donnent leur plein potentiel.

Les premières écoutes, dans des conditions sub-optimales, m'ont parues décevantes : spatialisation approximative et qui manquait de profondeur, déséquilibre, manque de puissance, bref, tout ce que je craignais.

Mais une fois qu'elles sont positionnées là où elles sont censés être dans des conditions normales, c'est-à-dire avec des surfaces sur lesquelles le son peut rebondir (surtout à l'arrière), ça change tout !

Je disais que mon volume d'écoute est limité, et c'est la caractéristique la plus importante de mon installation, car aussi bon que soit le son qui sort des HomePods, leur puissance reste limitée pour un salon "open space". Mon salon ne dispose pas de mur à l'arrière sur lequel l'effet surround pourrait se faire sentir, ni de mur sur les côtés pour que le son soit enveloppant. Mon bureau n'a pas ce problème.

Les "performances sonores" dépendent donc beaucoup de l'environnement dans lequel on se trouve. Mon environnement dans mon bureau est parfait pour les HomePods.

Les HomePods disposés convenablement autour de ma LG 55C3

Conclusion

Pour la moitié du budget prévu initialement, mon installation audio à base d'une paire de HomePods me donne pleine satisfaction : j'ai le sentiment que c'est exactement ce que ça devait être. Plus de câbles qui traînent, ça fonctionne pour tous mes appareils même en dehors de l'écosystème Apple, c'est la qualité et la facilité par Apple. Bref, je suis comblé.

Encore une fois, ce n'est pas une installation que je recommande pour un grand salon ouvert, mais pour un bureau, une paire de HomePods est idéale en remplacement d'un ensemble 5.1 plus encombrant (surtout en matière de câblages).

Je me croyais puriste du 5.1. J'ai même écrit un article pour dire à quel point le son numérique, c'est de la merde. Mais je nuance désormais ma position : le son numérique, c'est excellent, à condition que toute la chaîne audio/vidéo soit du même niveau.