Lego Jurassic World: Legend of Isla Nublar
(Lego Jurassic World : La Légende d'Isla Nublar)

Publié dans : Séries
Image de couverture

En bref

Suite directe à L’Attraction Secrète, La Légende d’Isla Nublar introduit de nouveaux personnages, mais aussi des plus anciens pour notre plus grand plaisir. Je ne me lasse pas de cette série !

Considérant que j’ai déjà dit beaucoup de choses à propos de L’Attraction Secrète qui est, grosso modo, un pilote à La Légende d’Isla Nublar, je vous invite à en lire ma critique pour avoir plus de détails.

Personnages

Larson Mitchell est un critique de parcs, blasé et acariatre, mais qui fini par se laisse porter par la magie de Jurassic World.

Sinjin Prescott, chasseur de trésor, est recruté par Danny Nedermeyer. C’est le genre de personnage hybride, pas foncièrement mauvais mais qui joue dans le mauvais camp.

Wu se montre insupportable du début à la fin (ou presque). Égocentrique, harceleur et mégalomaniaque, il est parfaitement détestable.

Hudson Harper est le fiston que je rêverai d’avoir si j’avais l’intention d’avoir des enfants : intelligent, vif, dino-nerd, enthousiaste, émerveillé mais terre-à-terre.

Ian Malcom et Alan Grant ont chacun un épisode qui leur est dédié. Des apparitions appréciées, mais du coup, on regrette l’absence d’Ellie Sattler !

Conclusion

Encore une fois, j’ai déjà presque tout dit dans ma critique de L’Attraction Secrète, et cela reste valable pour La Légende d’Isla Nublar. J’adore cet arc narratif, typiquement dans l’esprit des productions Lego : rapide, coloré, drôle (pas à se taper des barres mais qui permet de passer un moment agréable), et j’apprécie fortement l’accent mis sur le comportement animal, dû au personnage d’Owen, et qui n’est jamais oublié dans la saga Jurassic World.

🇫🇷 Netflix
🇺🇸 Wikipédia
Sommaire