Icône du site Richard Dern
Publié le
Publié dans Blog

Toujours pas de remplaçant pour mon PC de jeu

Sommaire

Choix du matériel

Il y a quelques jours, je déplorais la mort de mon PC de jeu, alors basé sur un Intel Core i7 7700K et une carte mère Asus ROG Strix Z270F. J’ai choisi un Intel Core i7 12700k et une Asrock B660M Steel Legend.

Pour la carte mère, j’aime bien ASRock : moins mainstream qu’Asus, et, de mon expérience, beaucoup plus robuste et durable. Rares sont mes cartes Asus qui ont tenu aussi longtemps que mes cartes ASRock, même d’entrée de gamme, et même avec CPU intégré (comme la E350M1 qui me rend encore service).

Le Core i7 12700k est un choix évident pour moi. C’est ce qu’il se fait de mieux pour toutes les tâches, et surtout le jeu. J’aurais pu aussi choisir une plateforme AMD. Pour un tarif équivalent, j’aurais pu me baser sur un AMD Ryzen 9 5950X et une ASRock B550M Pro4.

Dans tous les cas, je ne peux pas récupérer mon ancien Cooler Master Hyper 412S, probablement insuffisant pour dissiper la chaleur générée par ces processeurs. L’occasion pour moi de passer au watercooling avec un MSI MAG CORELIQUID C240.

Encore des déboires…

Plaque de fixation du watercooling manquante

Sauf que j’ai pas de bol. Dans la boîte bien scellée du MSI, pas de plaque de fixation arrière pour le LGA1700. Un sachet manque à l’appel, contenant cette plaque et celle pour sockets AMD.

Je contacte Materiel.net, ils me demandent quelques photos du contenu et du numéro de série, et ils “reviennent vers moi rapidement”. Ils vont sûrement envoyer tout ça à MSI, qui va faire une enquête, etc. Si MSI trouve qu’ils ont fait une connerie, ils m’envoient une plaque que je recevrai… un jour. Si MSI ne trouve rien, je devrais sans doute renvoyer le colis à matnet, ils vont me renvoyer une boîte, et avec le bol que j’ai, je tombe sur un kit du même lot, il n’y aura toujours pas de plaque arrière. Ou alors je leur renvoie ma boîte, ils me remboursent, et je dois prendre autre chose (de plus cher puisque ce kit est le moins cher disponible pour plateforme LGA1700). Bref, il vaut peut-être mieux que j’anticipe.

Alors j’ai fait le pari d’acheter un kit de fixation Noctua NM-i17xx-MP78 (écartement de 78mm, ce qui correspond au waterblock de MSI) pour 8 euros chez Amazon. Si ça marche, j’économise du temps, du stress, et peut-être de l’argent (pas besoin de racheter tout un kit de ventilation à plus de 140 euros). Si ça ne fonctionne pas, j’aurai perdu 8 euros, mais au moins j’aurai essayé quelque chose.

Et en fin de compte, la plaque arrière de ce kit remplit parfaitement son office. J’ai pu installer le waterblock sans aucun problème.

Un problème de CPU ?

Allumage du PC, pas d’affichage, cinq bips longs. A priori, il y a un problème avec le processeur. Je le démonte et remonte plusieurs fois pour vérifier qu’il est bien orienté, bien refroidi, etc. Rien n’y fait. Alors je démonte tout, pour ne laisser que le CPU, la carte mère, la mémoire et le SSD. Toujours rien. Et puis, je le démarre, cinq bips, je me prends la tête dans les mains, et après quelques instants, un bip normal. J’attends encore, j’ai un affichage ! Directement la sortie d’une installation précédente sur le SSD, pas de POST ni de Grub, j’en conclue que le problème vient de ma sortie graphique : j’avais branché mon moniteur 3K.

Apparemment, je ne peux avoir le BIOS, le POST et Grub que sur un moniteur d’une résolution maximale de 1920x1080. Bon, qu’à cela ne tienne, je remonte tout (y compris la carte graphique), je branche mon écran 2K en HDMI, je boote, et en effet, plus de bips anormaux, j’ai bien l’image sur l’écran 2K, et l’écran 3K s’allume quand les pilotes NVIDIA sont chargés. J’ai passé une grosse partie de la soirée pour en arriver là.

Mais mes ennuis ne sont pas terminés. L’installation précédente présente sur le SSD date d’il y a longtemps, je veux faire une installation fraîche de NixOS. Plein de données corrompues dans tous les sens, pas moyen de faire une installation de bout en bout sans problème. J’ai re-téléchargé l’iso, pensant que ma clé USB avait un soucis, j’ai refait l’installation avec une nouvelle clé, en passant par un port USB3 puis un port USB2. NixOS ne peut être installé sur ma machine.

À ce stade, évidemment, ma première pensée est : “Putain, mon proco est foutu, ma carte mère est foutue, ma mémoire est foutue, je viens de claquer 900 balles pour rien, ma vie c’est de la meeeeeerde !”.

Ma seconde pensée est toujours celle qui me fait pousser plus loin mes investigations. La plateforme Alder-Lake du Core i7 12700k est relativement récente, peut-être que NixOS n’a pas encore de mises à jour pour tous les paquets pour supporter la plateforme, donc avant de me jeter par la fenêtre du rez-de-chaussée, je vais d’abord tester autre chose.

Comme je n’ai pas envie de m’emmerder avec Windows, je tente une autre distro linux que j’aime bien, qui supporte nativement et dès l’installation les cartes NVIDIA, et qui repose sur debian/ubuntu et donc devrait supporter mon nouveau CPU et ce qui va avec : Pop!_OS. 30 plombes à télécharger l’iso depuis ma pauvre connexion ADSL, je burn l’image (encore 30 plombes), et si j’étais croyant, je prierais tous les dieux des geeks pour que je puisse démarrer.

Sauf que Pop!_OS ne s’installe pas non plus, ce qui valide un problème avec le CPU. Je redémonte tout. Je nettoie la pâte thermique, je sors le CPU, je l’inspecte, j’inspecte les pins, je remet le CPU en place, je remet de la pâte thermique, je replace le waterblock, je démarre, et ça plante quand même, toujours au même moment, que ce soit dans NixOS ou POP!, c’est au moment de décompresser squashfs. Je pleure, je vais prendre ma douche et je vais dormir. En plus, je me suis fait niquer sur l’heure d’été : il est 4h du matin…

Le lendemain, désespéré, à court d’idées, je télécharge l’ISO de Windows 10. Encore 30 plombes de téléchargement, puis 30 plombes pour faire une clé bootable depuis macOS… Je branche, j’allume, je lance l’installation… qui ne passe pas la première étape.

Retour des produits

À court d’options, je contacte MatNet pour le renvoi et le remboursement de mes achats. On est dimanche, donc je dois attendre demain pour avoir une réponse. Apparemment, dans tous les cas, les frais d’envoi seront à ma charge, et l’ensemble de la procédure jusqu’à la récupération de l’argent sur mon compte peut prendre trois semaines.

Amazon Prime, ils me reprendraient le matos sans discuter, sans justification, et me remboursent en deux jours. Je ne commandais déjà pas beaucoup sur des sites français, mais cette expérience ne m’incite pas du tout à continuer.

Je vous tiendrai au courant quand j’aurai des nouvelles, si j’obtiens le retour et le remboursement de mon achat…